Bas-Saint-Laurent
  • Éditeur québécois

Ce chapitre numérique consacré à la région du Bas-Saint-Laurent est extrait du guide Ulysse sur le Québec.

Très pittoresque, le Bas-Saint-Laurent s’étire le long du fleuve, depuis la petite ville de La Pocatière jusqu’à Sainte-Luce, et s’étend jusqu’aux frontières avec les États-Unis et le Nouveau-Brunswick. En plus de sa zone riveraine, aux terres très propices à l’agriculture, le Bas-Saint-Laurent comprend également une grande région agroforestière, aux paysages légèrement vallonnés et riches de nombreux lacs et cours d’eau. Le peuplement permanent des terres du Bas-Saint-Laurent débuta dès les origines de la Nouvelle-France, puis se fit par étapes selon la succession des différents modes de mise en valeur du territoire. La traite des fourrures y attira les premiers colons qui fondèrent, avant la fin du XVIIe siècle, les postes de Rivière-du-Loup, du Bic, de Cabano et de Notre-Dame-du-Lac.
Les riches terres bordant le fleuve Saint-Laurent furent défrichées plus cultivées dès le siècle suivant et les terres de l’intérieur furent colonisés vers 1850 alors que l’exploitation des richesses forestières se faisait de pair avec la culture du sol. Au XIXe siècle, le Bas-Saint-Laurent devient l’un des principaux lieux de villégiature des riches Montréalais, qui s’y font construire de luxueuses résidences victoriennes.

Ce guide vous apporte une vue générale des attractions et des parcs de la région du Bas-Saint-Laurent comme le parc national du Bic, le village de Kamouraska ou l’Île verte, ainsi que des informations sur les possibilités d’hébergement en hôtels, gîtes et auberges du passant, les restaurants et les activités de plein air.

Table des matières

Table des matières
Bas-Saint-Laurent 1
Sommaire 3
Accès et déplacements 5
Attraits touristiques 6
Hébergement 18
Restaurants 21
Sorties 23
Achats 23
Index 25