Gaspésie
  • Éditeur québécois

Ce chapitre sur la région de la Gaspésie est extrait du guide Ulysse sur le Québec.
Terre mythique à l’extrémité est du Québec, la Gaspésie fait partie des rêves de ceux qui caressent, souvent longtemps à l’avance, le projet d’en faire un « tour ». Ou encore de traverser ses splendides paysages côtiers, là où les monts Chics-Chocs plongent abruptement dans les eaux froides du fleuve Saint-Laurent, qui à cet endroit vaut bien l’océan tant il est vaste; de se rendre, bien sûr, jusqu’au fameux rocher Percé, de prendre le large pour l’île de Bonaventure et de visiter l’extraordinaire parc national Forillon; enfin de lentement revenir en longeant la baie des Chaleurs et en sillonnant l’arrière-pays par la vallée de la Matapédia.

Gaspé, mot d’origine amérindienne, est « le bout du monde » pour les Micmacs qui habitent ces terres depuis des millénaires. Malgré son isolement, la péninsule a su attirer au cours des siècles des pêcheurs de maintes origines, particulièrement des Acadiens, chaussés de leurs terres par les Anglais en 1755. Dans ce beau « coin » du Québec, aux paysages si pittoresques, des gens fascinants et accueillants tirent encore leur subsistance, en grande partie, des produits de la mer. La grande majorité des quelque 135 000 Gaspésiens habitent des petits villages côtiers, laissant le centre de la péninsule recouvert d’une riche forêt boréale.

Ce guide vous apporte une vue générale des attractions et des parcs de la région de la Gaspésie comme les Jardins de Métis, le parc national de la Gaspésie ou le parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, ainsi que des informations sur les possibilités d’hébergement en hôtels, gîtes et auberges du passant, les restaurants et les activités de plein air.

Table des matières

Table des matières
Gaspésie 1
Sommaire 3
Accès et déplacements 5
Attraits touristiques 6
Hébergement 22
Restaurants 29
Sorties 31
Achats 32
Index 34