La Force de vivre T1
  • Éditeur québécois

Baie-Saint-Paul, printemps 1803. Edmond Grenon, maréchal-ferrant et forgeron, décide de transformer sa maison en auberge. Son ami Romuald le met en garde: cette initiative ne plaira pas à tous, en commençant par le curé du village. Ce nouveau métier d’hôtelier ne tarde pas, en effet, à chambarder la vie d’Edmond et de son épouse Émilie, ainsi que celle de leurs cinq enfants. Les menaces d’excommunication du curé viennent à miner Edmond, qui décide de quitter son coin de pays pour ouvrir une autre auberge à Québec. L’acclimatation des Grenon à la grande ville ne se fait pas sans peine, mais d’heureuses rencontres et diverses péripéties leur font apprécier ce nouvel univers. Au fil des années, ils espèrent le retour de l’aîné des garçons, Nicolas, soldat en Europe, qui leur expédie de trop rares lettres, entre deux batailles. La vie est dure, les occasions de réjouissances, peu fréquentes, mais une volonté inébranlable anime les Grenon et les fait s’accrocher à leurs rêves – des rêves modestes, mais combien importants. Edmond a les siens, Émilie aussi. Parviendront-ils à les réaliser, malgré les embûches d’une existence rude et précaire?